Après être tombée dans les griffes d'un vicieux baron de la drogue surnommé Mr Tiger, un gang de motardes se retrouve prisonnier dans un camp de concentration pour femmes...

J'avais quelques apprioris au départ avec ce Virgins From Hell, datant de 1987, car son compatriote Mystic In Bali (sorti dans la même collection), excepté ses incroyables effets spéciaux, ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable, et donc je dois bien avouer que j'ai été plutôt agréablement surpris par cet extravagance indonésienne.

Oui, voilà bien le truc idéal, pour ambiancer une petite soirée entre potes, un gros nanard décérébré et bien gras, qui assume fièrement son statut de film crétin, tout en n'oubliant pas d'être 200% pop attitude !!! Les 20 première minutes du film sont, à ce sujet, assez suffocantes : sans avertissement aucun, on est projetté sans cri égard dans le royaume du kitsch pompier avec l'attaque d'un casino par un gangs de femmes en skaï. La seconde partie du film, vire quand à elle au gros W.I.P. (film de femmes en prison), avec les péripéties maintes fois vues et revues pour ce genre, mais on ne s'ennuie pas une seconde au niveau de l'action.

Le deuxième DVD se consacre aux bonus, et propose une fois encore cet excellent documentaire sur le cinéma indonésien, qui figurait déjà sur Mystic In Bali, mais le morceau de choix est la compilation de bandes annonces intitulée Destination Djakarta. 70mn d'un cinéma frappadingue, essentiellement axé sur les années 80, avec le meilleur des Barry Prima et des Suzzanna (le must du genre s'est en partie tourné avec cette actrice, d'après ce que j'ai pu en voir jusqu'ici sur le sujet, par le biais de VCD très cradingues), des films d'horreur, des films d'action, des films de guerre, des W.I.P., bref l'enfer du cinéma indonésien dans toute sa splendeur...

J'avais déjà vu par le passé quelques uns de ces films indonésiens, comme le médiocre Escape From Hell Hole (qui est assez connu par les fans de W.I.P.), mais la majeure partie des titres proposés ici sont bel et bien de très grosses raretés, et en ce sens, ce double DVD est au cinéma indo', ce que Deathless Devil/Tarkan vs The Vikings, du même éditeur, est au cinéma turque, le disque essentiel sur cette contrée. Merci à Mondo Macabro de continuer à prendre le risque de nous sortir ce genre de petites merveilles...

Voilà, donc en résumé, si un soir vous invitez quelques cinéphiles coincés un peu intellos, sortez de vos tiroirs ce fabuleux DVD, vous êtes sur de bien pimenter votre soirée et de vous faire de nouveaux amis...

 









 

INDEX