La jeune Amelia (Rosa Arenas), accompagnée de son époux (Abel Salazar), rend visite à sa tante (Rita Macedo) qui vit recluse dans une grande masure délabrée. Elle découvre un peu tard la funeste malédiction cachée derrière les murs de la sombre batisse familiale...

Inspiré par la légende mexicaine de la Llorona, Rafael Bakedon réalise en 1961 ce petit trésor gothique, cousin transatlantique du Masque Du Démon, appelé à faire date dans l'histoire du cinéma d'horreur.

Grand guignol et crépusculaire, le film idéal pour mettre un premier pied dans les cryptes poussiéreuses du cinéma fantastique mexicain.

 









 

INDEX